Black Swarm
Lieu: Cavalaire sur Mer (83)
Date d'inscription: 13-02-2008
Messages: 2688

23-02-2010 10:27:46
 
A Question Of Time
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-07-2009
Messages: 895

23-02-2010 18:32:40

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Les ravages du LBO (leverage buy-out) : une vraie saloperie ! C'est des mthodes de requins. mad

Merci, Electrhome, pour cette info. Es-tu l'auteur de l'article ?


Sinon, pour en savoir plus sur cette plaie qui est une bombe retardement :

http://www.regards.fr/article/?id=2580

Sortez vos sacs vomir !!!

De toutes faons, l'ensemble de la socit fonctionne comme a (cf le dficit de la Grce et l'implication de Goldman Sachs). Un vritable casino qui mprise l'humain, son talent et sa ralit. a me fout en rogne.

Dernire modification par 75Sophie (23-02-2010 18:37:17)


I'm shying from the light, I always loved the night
And now you offer me eternal darkness


http://i26.photobucket.com/albums/c106/Mimosen/hehe.jpg
 
Black Swarm
Lieu: Cavalaire sur Mer (83)
Date d'inscription: 13-02-2008
Messages: 2688

23-02-2010 18:51:44

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Et Moi donc!!! pascontent
Non, je ne suis pas l'auteur de l'article en question, un indice de taille, il n'est pas truff de fautes d'orthographe...
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

01-03-2010 16:24:42

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

c'est a les maisons de disques, trop vouloir manger, on finit par se faire une indigestion...

Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
A Question Of Time
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-07-2009
Messages: 895

01-03-2010 17:56:43

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Justement, Kuklos : ce n'est pas qu'une question de goinfrerie de la part de la maison de disques !!!

C'est vrai, elles se sont longtemps goinfres (je l'ai vu : j'y ai boss pendant 10 ans).

Mais l, il s'agit de prdation conomique, et a touche tous les secteurs d'activit.
C'est dgueulasse, et hyper dangereux.

Dernire modification par 75Sophie (01-03-2010 17:58:56)


I'm shying from the light, I always loved the night
And now you offer me eternal darkness


http://i26.photobucket.com/albums/c106/Mimosen/hehe.jpg
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

01-03-2010 18:58:03

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

75Sophie a crit:

Justement, Kuklos : ce n'est pas qu'une question de goinfrerie de la part de la maison de disques !!!

C'est vrai, elles se sont longtemps goinfres (je l'ai vu : j'y ai boss pendant 10 ans).

Mais l, il s'agit de prdation conomique, et a touche tous les secteurs d'activit.
C'est dgueulasse, et hyper dangereux.

je comprends tout fait... Mais a consiste en quoi, foutre une pression sur l'activit conomique de l'entreprise ? hmm


Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
A Question Of Time
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-07-2009
Messages: 895

01-03-2010 22:24:49

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Cher Kuklos,

A la base, l'activit de l'entreprise et sa bonne sant conomique n'ont rien voir avec la manuvre : c'est un montage financier digne d'un jeu de casino, l'un des nombreux avatars de ce qu'on appelle la financiarisation de lconomie (en opposition et au au dtriment de ce qu'on appelle l'conomie relle, c'est--dire le travail et la vie des gens).

Pour rsumer, le LBO est une technique d'achat de socit o l'acheteur - en gnral un fond d'investissement ou private equity - s'endette 80% du prix d'achat et se rembourse en dpeant l'entreprise achete. Ces fonds, spcialistes des martingales lucratives, ne font que a : acheter et revendre sans se salir les mains. Rien foutre de l'activit, de la spcificit et de la prennit de l'entreprise, rien foutre des stratgies industrielles moyen ou long terme : le but, c'est gagner du pognon, et trs vite. C'est du parasitisme lgalis !

Tout commence par l'achat, financ plus des 2/3 par des emprunts auprs des banques : profitant de taux d'intrt trs bas, l'acheteur n'a donc qu'un faible apport de capitaux mettre sur la table et le risque financier est minime, puisque le rachat se fait au nom d'une socit cran (une holding) qui sera directement responsable des dettes contractes. Puis, sur une priode trs courte (entre 2 et 4 ans en moyenne), le fond d'investissement rembourse ses dettes en ponctionnant les dividendes de l'entreprise rachete, puis la revend ds qu'une offre d'achat intressante se prsente.

Pour que ce montage financier russisse, les fonds organisent un traitement de choc car la socit rachete doit dgager du cash trs rapidement et devenir attrayante pour sa future revente. Selon les cas, les gestionnaires vont procder la liquidation de biens immobiliers, la rationalisation de la production, des achats, des cadences de production. Les activits trop peu rentables vont tre suspendues, le flux tendu va tre privilgi pour liminer les stocks, les investissements dans l'outil de production vont tre rduits leur minimum. Et bien sr, des rductions d'effectifs seront mises en uvre (licenciements ou dparts volontaires), ils vont prcariser au maximum les salaris (CDD, temps partiels, intrimaires), et tenter de museler les syndicats. Au final, par une brutalit inoue, les fonds d'investissements rcoltent un retour sur investissement spectaculaire, qui peut aller jusqu' 30% de leur apport initial.

Sauf que, de plus en plus, a tourne mal. Un exemple rcent : celui de Continental (les fameux "Conti"). Rachete en LBO par un groupe 3 fois plus petit que lui, l'entreprise est aujourdhui liquide alors qu'elle tait bnficiaire...

Le systme LBO, parfaitement lgal, pille les entreprises et sacrifie l'emploi.
En France, prs de 5.000 entreprises (dont Accor, Taittinger, la SNCM, Danone, Cegelec) soit plus de 1,5 millions demplois sont aujourdhui sous LBO. Et en sursis.

mad

I'm shying from the light, I always loved the night
And now you offer me eternal darkness


http://i26.photobucket.com/albums/c106/Mimosen/hehe.jpg
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

01-03-2010 22:38:34

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

ah ouais, d'accord blink
Je n'avais jamais envisag que a pouvait aller ce point l...

Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
Zabeth  
A Question Of Time
Lieu: Dans mes rves.... et Lyon
Date d'inscription: 04-05-2009
Messages: 985

01-03-2010 23:46:28

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Donc en rsum EMI serait "mal barr" ??? Ce serait dommage !! Car sous les diffrents labels il rassemble une multitude d'artistes des plus connus au moins !!!!

Carp Diem
http://images3.hiboox.com/vignettes/2209/3fcb02f014cef9edd58fadb0e315c65e.jpg http://images3.hiboox.com/vignettes/2209/9086bad0d7bf82762f1c9ab265b8399e.jpg
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

02-03-2010 01:24:08

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Zabeth a crit:

Donc en rsum EMI serait "mal barr" ??? Ce serait dommage !! Car sous les diffrents labels il rassemble une multitude d'artistes des plus connus au moins !!!!

Sous la coupe de EMI, tu as les maisons de disques comme Capitol, Virgin, Apple (la maison de disques des Beatles), Parlophone, et mme Mute Records ( l'heure actuelle) !!! Ce sont donc les sous-traitants de EMI qui sont l'origine de ce carnage ??? Quand on sait que quelques groupes de maisons de disques comme Universal ou Warner sont cots en bourse, EMI se fait carrment "dilapider" par ces sous-traitants qui ne veulent que du profit, tout de suite, et sans attendre...


Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
A Question Of Time
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-07-2009
Messages: 895

02-03-2010 14:18:28

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Attention, Kuklos : ce n'est pas la faute des sous-traitants ! Les sous-traitants arrivent juste aprs dans la chane de production et, par ricochet, se retrouvent dans la mme galre. Dans le disque, ce sont ceux qui les majors commandent, notamment, la fabrication des produits et confient leur distribution...

La position des sous-traitants est dj dlicate : ce sont des PME-PMI-TPE esclaves de leurs donneurs d'ordre, soumises la concurrence. Exemple dans l'automobile : tu as un gros contructeur - comme Renault ou PSA - qui fait fabriquer ses pices par des petites botes (des quipementiers comme Valeo ou Faurecia) en leur imposant ses tarifs (les plus "comptitifs" possible, bien sr) et son rythme de commandes. Peu importe le secteur d'activit : les sous-traitants sont la merci des grosses botes qui les font travailler en lorgnant volontiers sur l'Europe de l'Est ou l'Asie o les salaris sont pays au lance-pierre.

Capitol, Virgin, Apple, Parlophone ou Mute sont des labels : ils font partie du catalogue EMI, comme une suprette propose plusieurs marques (pour schmatiser).


Non. Ici, l'auteur du carnage n'a rien voir avec le mtier d'EMI : c'est un fonds d'investissement britannique nomm Terra Firma (relis l'article initial post par Electrhome).

Des fonds d'investissement, il y en a plein : KKR, Apax, BC Capital, Carlyle, Colony Capital, Starwood Capital, Butler Capital, Blackstone, LBO France, Wendel Investissement... Ils n'ont aucune connaissance particulire des mtiers qu'ils rachtent et revendent travers les socits sur lesquelles ils spculent.

Comme dit un vieil article de L'Express, ces gros fonds de private equity - capital-investissement en VF - aussi rputs pour leur rigueur que craints pour leur brutalit, sont devenus les matres incontests de la plante finance...

Dernire modification par 75Sophie (02-03-2010 14:19:25)


I'm shying from the light, I always loved the night
And now you offer me eternal darkness


http://i26.photobucket.com/albums/c106/Mimosen/hehe.jpg
 
Love In Itself
Lieu: Le Luc en Provence
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 1048

02-03-2010 16:10:00

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Et ben on voit que tu as boss dans le milieu pendant des annes, tu en connais un sacr rayon miss wink

Simply Precious !

Depeche mode forever !!!!!!!!!!!!!
 
Posteur Of Devotion
Lieu: Nord (Lys-Lez-Lannoy 59)
Date d'inscription: 03-11-2008
Messages: 1602

02-03-2010 17:00:24

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

J'adore Sophie ,elle a un franc parl ok et un "phras" extraordinaire canon

Si Nous Arrivons A Faire le Lien Entre La Technologie De Kraftwerk Et Des Chansons Avec De Belles Melodies,alors Nous Arriverons A Faire Notre Trou.l'emotion de Neil Young Ou John Lennon Transmise Via Les Synthetiseurs De Kraftwerk: C'etait Mon Reve:    Martin L Gore http://img141.imageshack.us/img141/5316 … emodey.jpg
MON FORUM:   objetsmagics-dm.forumprod.com
 
STELLA  
A Question Of Time
Date d'inscription: 28-07-2009
Messages: 946

02-03-2010 20:35:06

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Merci pour ces prcicions, trs bien illustres
C'est beaucoup plus clair

Dernire modification par STELLA (02-03-2010 20:35:45)


http://graphics.musicme.com/eyestoeye/144x56/13958.jpg
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

03-03-2010 01:25:58

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

75Sophie a crit:

Attention, Kuklos : ce n'est pas la faute des sous-traitants ! Les sous-traitants arrivent juste aprs dans la chane de production et, par ricochet, se retrouvent dans la mme galre. Dans le disque, ce sont ceux qui les majors commandent, notamment, la fabrication des produits et confient leur distribution...

La position des sous-traitants est dj dlicate : ce sont des PME-PMI-TPE esclaves de leurs donneurs d'ordre, soumises la concurrence. Exemple dans l'automobile : tu as un gros contructeur - comme Renault ou PSA - qui fait fabriquer ses pices par des petites botes (des quipementiers comme Valeo ou Faurecia) en leur imposant ses tarifs (les plus "comptitifs" possible, bien sr) et son rythme de commandes. Peu importe le secteur d'activit : les sous-traitants sont la merci des grosses botes qui les font travailler en lorgnant volontiers sur l'Europe de l'Est ou l'Asie o les salaris sont pays au lance-pierre.

Capitol, Virgin, Apple, Parlophone ou Mute sont des labels : ils font partie du catalogue EMI, comme une suprette propose plusieurs marques (pour schmatiser).


Non. Ici, l'auteur du carnage n'a rien voir avec le mtier d'EMI : c'est un fonds d'investissement britannique nomm Terra Firma (relis l'article initial post par Electrhome).

Des fonds d'investissement, il y en a plein : KKR, Apax, BC Capital, Carlyle, Colony Capital, Starwood Capital, Butler Capital, Blackstone, LBO France, Wendel Investissement... Ils n'ont aucune connaissance particulire des mtiers qu'ils rachtent et revendent travers les socits sur lesquelles ils spculent.

Comme dit un vieil article de L'Express, ces gros fonds de private equity - capital-investissement en VF - aussi rputs pour leur rigueur que craints pour leur brutalit, sont devenus les matres incontests de la plante finance...

Je comprends mieux maintenant, merci Soso75 ! ok wink


Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

03-03-2010 01:39:33

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

75Sophie a crit:

Attention, Kuklos : ce n'est pas la faute des sous-traitants ! Les sous-traitants arrivent juste aprs dans la chane de production et, par ricochet, se retrouvent dans la mme galre. Dans le disque, ce sont ceux qui les majors commandent, notamment, la fabrication des produits et confient leur distribution...

La position des sous-traitants est dj dlicate : ce sont des PME-PMI-TPE esclaves de leurs donneurs d'ordre, soumises la concurrence. Exemple dans l'automobile : tu as un gros contructeur - comme Renault ou PSA - qui fait fabriquer ses pices par des petites botes (des quipementiers comme Valeo ou Faurecia) en leur imposant ses tarifs (les plus "comptitifs" possible, bien sr) et son rythme de commandes. Peu importe le secteur d'activit : les sous-traitants sont la merci des grosses botes qui les font travailler en lorgnant volontiers sur l'Europe de l'Est ou l'Asie o les salaris sont pays au lance-pierre.

Capitol, Virgin, Apple, Parlophone ou Mute sont des labels : ils font partie du catalogue EMI, comme une suprette propose plusieurs marques (pour schmatiser).


Non. Ici, l'auteur du carnage n'a rien voir avec le mtier d'EMI : c'est un fonds d'investissement britannique nomm Terra Firma (relis l'article initial post par Electrhome).

Des fonds d'investissement, il y en a plein : KKR, Apax, BC Capital, Carlyle, Colony Capital, Starwood Capital, Butler Capital, Blackstone, LBO France, Wendel Investissement... Ils n'ont aucune connaissance particulire des mtiers qu'ils rachtent et revendent travers les socits sur lesquelles ils spculent.

Comme dit un vieil article de L'Express, ces gros fonds de private equity - capital-investissement en VF - aussi rputs pour leur rigueur que craints pour leur brutalit, sont devenus les matres incontests de la plante finance...

Je comprends mieux maintenant, merci Soso75 ! ok wink


Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
A Question Of Time
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-07-2009
Messages: 895

03-03-2010 03:32:18

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Super !
Plus on en sait, mieux on se porte (enfin, presque... mad ).

Ce monde est vraiment horrible. Quand j'tais ado, comme beaucoup d'ados, je le dtestais. Puis j'ai essay de faire ma petite place au soleil, de m'incruster dans la masse.
Avec tout ce que j'ai appris, 30 ans aprs, retour la case dpart : plus que jamais je hais ce monde dans lequel nous vivons. Rien ne change et la moiti de la plante passe son temps nuire l'autre. a me fout la gerbe, franchement.

Dernire modification par 75Sophie (03-03-2010 03:43:49)


I'm shying from the light, I always loved the night
And now you offer me eternal darkness


http://i26.photobucket.com/albums/c106/Mimosen/hehe.jpg
 
Black Swarm
Lieu: Cavalaire sur Mer (83)
Date d'inscription: 13-02-2008
Messages: 2688

03-03-2010 09:10:22

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Il faudrait crer un topic "dtstation" pour y pter un plomb de temps autre! se serait salutaire!
en gardant l'esprit bien entendu qu'il y a des limites ne pas dpasser...
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

03-03-2010 11:17:37

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

et dire que je voulais entrer dans ce monde... Mais pas chez EMI en tout cas, parce que c'est vraiment le groupe (j'ai bien remarqu) qui s'intresse plus l'argent qu' la qualit de ses artistes (bon, je ne citerai pas l'autre groupe qui pratique ce genre de truc galement). Pourtant, avec les grands noms qu'ils ont sous leurs mains, il y a vraiment de quoi se demander s'ils ne le font pas exprs aprs tout... mad pascontent

Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
A Question Of Time
Lieu: 13
Date d'inscription: 19-12-2009
Messages: 899

11-03-2010 17:24:02

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

EMI perd son procs contre Pink Floyd (ou ce qu'il en reste...)

C'est l

"Let me hear you make decisions
Without your television"
 
A Question Of Time
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-07-2009
Messages: 895

12-03-2010 05:51:47

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

kuklos a crit:

et dire que je voulais entrer dans ce monde... Mais pas chez EMI en tout cas, parce que c'est vraiment le groupe (j'ai bien remarqu) qui s'intresse plus l'argent qu' la qualit de ses artistes (bon, je ne citerai pas l'autre groupe qui pratique ce genre de truc galement). Pourtant, avec les grands noms qu'ils ont sous leurs mains, il y a vraiment de quoi se demander s'ils ne le font pas exprs aprs tout... mad pascontent

Ils sont tous pareils ! La pire, c'est la bien nomme Universal(e). cool

La bonne poque, c'est fini.
Aprs un bref passage chez le label indpendant New Rose (ambiance excrable, contrairement ce qu'on pourrait imaginer !), j'tais rentre chez Warner en 1991. L, c'tait super sympa et pas bgueule du tout. Les gens y bossaient parce qu'ils aimaient la musique, et du stock la direction, ils s'y connaissaient un minimum.
Il y avait du fric parce que le fond de catalogue tait fantastique (Atlantic, Elektra, Sire, Reprise, WEA : Les Doors, ACDC, Led Zep, Neil Young, Otis Redding, Michel Berger, Vronique Sanson, France Gall et j'en passe). Mais on commenait dj vivre sur nos lauriers, signer peu d'artistes nouveaux qui auraient assur le fond de catalogue d'aujourd'hui, et sombrer dans les compiles merdiques vendues grands coups de pub TV. Cette stratgie de court terme, conjugue l'invasion de dirigeants qui venaient du yaourt ou du mdicament (vridique) et n'y connaissaient rien + l'arrive d'Internet, a sonn le glas. L'ambiance est devenue strictement business, de plus en plus snob (moins on s'y connait, plus on fait en sorte de se la pter pascontent ) et de plus en plus tendue.
Les rares nouvelles recrues avaient un profil "cole de commerce" et ne comptaient pas leurs heures contre un salaire minimum. Et puis, ils ont commenc prendre des tas de stagiaires gratuits et corvables merci la place de salaris. Ensuite, ds 1997, ils ont vir les "anciens", ceux qui avaient une bonne mentalit et ce qu'on appelle "la mmoire d'entreprise" : tabula rasa.

Quand j'ai t licencie en 2001, je sortais de 4 mois et demi d'arrt maladie pour dpression, j'avais perdu 10 kilos et bouffais 2 Prozac par jour. C'tait la premire fois de ma vie que j'tais tombe si bas. Je bossais comme une folle et mon travail avait perdu tout son sens.

Aujourd'hui, soit tu russis rentrer dans une maison de disques en tant que stagiaire ou intrimaire dure indtermine, soit tu es en CDI dans un petit label qui aime encore la musique, mais au Smic. Les gens triment comme des malades (ils sont en sous-effectif chronique) et se tapent dessus en permanence. A fuir !


I'm shying from the light, I always loved the night
And now you offer me eternal darkness


http://i26.photobucket.com/albums/c106/Mimosen/hehe.jpg
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

12-03-2010 10:06:20

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

75Sophie a crit:

kuklos a crit:

et dire que je voulais entrer dans ce monde... Mais pas chez EMI en tout cas, parce que c'est vraiment le groupe (j'ai bien remarqu) qui s'intresse plus l'argent qu' la qualit de ses artistes (bon, je ne citerai pas l'autre groupe qui pratique ce genre de truc galement). Pourtant, avec les grands noms qu'ils ont sous leurs mains, il y a vraiment de quoi se demander s'ils ne le font pas exprs aprs tout... mad pascontent

Ils sont tous pareils ! La pire, c'est la bien nomme Universal(e). cool

La bonne poque, c'est fini.
Aprs un bref passage chez le label indpendant New Rose (ambiance excrable, contrairement ce qu'on pourrait imaginer !), j'tais rentre chez Warner en 1991. L, c'tait super sympa et pas bgueule du tout. Les gens y bossaient parce qu'ils aimaient la musique, et du stock la direction, ils s'y connaissaient un minimum.
Il y avait du fric parce que le fond de catalogue tait fantastique (Atlantic, Elektra, Sire, Reprise, WEA : Les Doors, ACDC, Led Zep, Neil Young, Otis Redding, Michel Berger, Vronique Sanson, France Gall et j'en passe). Mais on commenait dj vivre sur nos lauriers, signer peu d'artistes nouveaux qui auraient assur le fond de catalogue d'aujourd'hui, et sombrer dans les compiles merdiques vendues grands coups de pub TV. Cette stratgie de court terme, conjugue l'invasion de dirigeants qui venaient du yaourt ou du mdicament (vridique) et n'y connaissaient rien + l'arrive d'Internet, a sonn le glas. L'ambiance est devenue strictement business, de plus en plus snob (moins on s'y connait, plus on fait en sorte de se la pter pascontent ) et de plus en plus tendue.
Les rares nouvelles recrues avaient un profil "cole de commerce" et ne comptaient pas leurs heures contre un salaire minimum. Et puis, ils ont commenc prendre des tas de stagiaires gratuits et corvables merci la place de salaris. Ensuite, ds 1997, ils ont vir les "anciens", ceux qui avaient une bonne mentalit et ce qu'on appelle "la mmoire d'entreprise" : tabula rasa.

Quand j'ai t licencie en 2001, je sortais de 4 mois et demi d'arrt maladie pour dpression, j'avais perdu 10 kilos et bouffais 2 Prozac par jour. C'tait la premire fois de ma vie que j'tais tombe si bas. Je bossais comme une folle et mon travail avait perdu tout son sens.

Aujourd'hui, soit tu russis rentrer dans une maison de disques en tant que stagiaire ou intrimaire dure indtermine, soit tu es en CDI dans un petit label qui aime encore la musique, mais au Smic. Les gens triment comme des malades (ils sont en sous-effectif chronique) et se tapent dessus en permanence. A fuir !

Personnellement, je ne comptais pas passer par Universal, vu les coups de pub outrance qu'ils fourguent et les artistes issus de tl-crochet qui "sombrent" dans les mauvaises ventes, de toute faon, c'est perdu d'avance...
En ce qui concerne Warner, c'est bien l que je tentais d'aller, mais bon, aprs je t'en dirai un peu plus par MP un petit peu plus tard (l en ce moment, je dois faire face de gros soucis autre que celui dont je parle l)...
C'est vraiment regrettable, parce qu'effectivement, au vu de ce que je possde en disques (vinyls, et CD), la majorit de ce que j'ai vient de chez Warner, suivi par Phonogram et PolyGram (les 2 anciens noms d'Universal, avant 1999). Effectivement, Warner possde d'excellents artistes, mais la place est souvent plus donn aux amricains, contrairement des artistes franais par exemple, ce qui est assez dommage, mais bon... C'est vraiment regrettable qu'on en soit arriv une socit o tout passe par le fric, le fric, le fric, on nous dit que dans les annes 1980, c'tait une socit fric, mais s'ils savaient ce qu'il en est devenu maintenant, c'est encore pire !


Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
La bonne fe
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-12-2007
Messages: 3180

12-03-2010 14:43:09

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Un article dans les Inrocks l-dessus : Par ici !

http://www.shakethedisease.fr/images/signup.jpg

You wanna try ? Try me & die ?
Give me some love, & show me please what you've got.
 
kuklos  
Black Swarm
Lieu: Toulon
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 2853
Site web

14-03-2010 02:35:08

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Ashtray Lips a crit:

Un article dans les Inrocks l-dessus : Par ici !

merci Ashtray, enfin quelque chose qui rassure, mais pas en entier en tout cas, comme ils marquent dans l'article : "Good luck !"


Sometimes I feel like a motherless child... A long way from home...
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs309.ash1/23306_115433605166759_3270_q.jpg
http://flashback-disc.over-blog.fr
 
A Question Of Time
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-07-2009
Messages: 895

16-03-2010 20:37:45

Re: EMI bat de l'aile et pourtant...

Mouais, c'est a : bonne chance les gars. sad

I'm shying from the light, I always loved the night
And now you offer me eternal darkness


http://i26.photobucket.com/albums/c106/Mimosen/hehe.jpg
 

Pied de page des forums

Propuls par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr